English version

La Forêt de Bébour-Bélouve et le Piton des Neiges

Mercredi 9 juillet – compris dans le programme de la conférence

  • Départ des hôtels : 7:00 (St. Denis), 6:30 (St. Gilles)
  • Retour aux hôtels : 17:30
  • Déjeuner créole à la Plaine des Palmistes, puis tenue des ateliers sur le site
  • Prendre des vêtements chauds, de bonnes chaussures et un vêtement de pluie. Pensez à nettoyer vos chaussures à l’avance pour éviter d’introduire des espèces étrangères au Parc National.

La Montagne
Le Piton des Neiges est un énorme volcan culminant à 3070 mètres d’altitude qui émergea de  l’océan il y a environ deux millions d’année pour donner naissance à l’île de La Réunion. Désormais  profondément érodé et inactif, le volcan est entouré de trois immenses vallées circulaires, les Cirques. Ces vallées renferment un grand nombre d’espèces endémiques et font partie de la réserve biologique des versants inférieurs du Piton des Neiges.

L’eau
La montagne agit comme un mur et capture toute l’humidité charriée par les vents d’est. On l’aperçoit généralement entourée de brume et de nuages à 2000 mètres d’altitude. En été, les dépressions tropicales renforcent les précipitations. Plus de 5 mètres d’eau tombent annuellement sur le plateau de Bébour, 3 mètres sur le plateau de Bélouve et 2 à 3 mètres sur le sommet. Cette eau s’infiltre majoritairement faisant de la région un immense château d’eau, donnant naissance plus en aval à de magnifiques cascades.

La forêt
Le plateau de Bébour est principalement couvert de forêts primaires. Elles se distinguent par l’émergence au-dessus de la canopée de frondes de fougères arborescentes. Avec ses arbres tortueux, enchevêtrés, couverts d’une multitude d’épiphytes, elles prennent l’allure d’un fouillis végétal impénétrable que les brouillards ambiants rendent fantomatique.

Un trésor de biodiversité
Des centaines d’espèces indigènes couvrent l’espace géographique de Bébour (6600 hectares) et leur état de conservation en font un ensemble naturel remarquable et unique.

Le Parc national de La Réunion
Crée en 2007, il est le huitième parc national français ; il s’étend sur 10 5477 hectares, soit plus de 40% de la surface de l’île. Il protège le cœur vert de La Réunion, et valorise les relations entre les hommes et la nature.